La Compagnie Les Fugaces

La compagnie Les Fugaces a été fondée en 2007 par 2 jeunes femmes parisiennes (Laura Dahan, Cécile Le Meignen) se réunissant autour d’une envie première, celle de partager des mots dans les lieux publics et insolites, en mélangeant des textes d’auteurs contemporains et les leurs.

Pour la compagnie Les Fugaces, le défi est de provoquer l’écoute, l’espace pour les mots qu’ils soient dits, contés, ou chantés. La volonté est d’imaginer et de créer un théâtre poétique, politique et populaire.

pic_2008_69.jpg

La compagnie défend l’idée de la culture pour tous et du non-cloisonnement des espaces dédiés à l’art, essayant de diffuser le théâtre et la parole au sens large par delà les structures et les frontières. L’écriture et la bouillante nécessité d’habiter les espaces communs leur permettent de dessiner au fil des années un parcours authentique et atypique, celui de trois femmes ancrées dans leur époque.

DSC_6125_medium.jpg

En 2007, elles créent Elle(s), spectacle à l’écriture chorale et réunissant de nombreux auteurs contemporains. Il sera joué d’abord en 2007 dans les rues de Paris, dans des bars et dans des festivals, tout azimut, simplement pour le plaisir de jouer. Manu Moser (Compagnie Les Batteurs de pavés) croise leur route et leur permet de les mettre sur la voie de la professionnalisation. Elle(s) sera joué près de 60 fois en France et en Belgique jusqu’en 2010. La compagnie réussit le pari qu’elle s’était fixé en rencontrant un public avide de mots, de poésie. Elles reçoivent pour ce spectacle le Prix Paris Jeunes Talents 2008 de la Mairie de Paris et les Prix du Public et Prix de la Création au Tremplin Jeune de Savigny.

prune4_full.jpg

 

 

Entre 2012 et 2013, la compagnie crée un solo de théâtre musical : Les Ailes de Prune. Julie Métairie écrit et joue l’histoire de Prune, son alter-égo, trimbalant une carriole rouge, que Laura Dahan aide à  mettre en scène. Dans les traces du griot et du conteur, les palabres poétiques sont semées dans l‘espace public.Le spectacle est créé comme un objet tout terrains, tout publics. Soutenu par la Mairie de Paris.

 

 

 

P1260846_thumb.jpg
En 2014, après deux ans de travail, la nouvelle création de la compagnie voit le jour : Nous, Les Oiseaux. Il s’agit d’un spectacle déambulatoire mettant en scène un soulèvement poétique, une adaptation libre du roman de Lola Lafon « Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce ». La création se fait en partenariat avec le CNAR l’Abattoir, le CNAR l’Atelier 231, L’Atelline, Animakt, Curry Vavart et est soutenu par la Région Ile de France .

Depuis septembre 2011, la Compagnie est implantée dans le village rural de Galluis, au cœur de la plaine de Montfort (78) où elle mène un travail de territoire avec les habitants et les collectivités. Les membres de la compagnie ont animé des stages de théâtre en direction des enfants et des adultes sur la commune. Depuis 2012, elle mène également un grand projet de résidence territoriale qui prend ses sources dans la création de la Fête des Lumières en décembre 2012 (Cf Genèse du projet).

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de la compagnie : www.fugaces.com